Vous vous trouvez ici: Page d'accueil
chercher

Bible et foi

"Je ne peux que répéter la constatation que je fais à chaque fois et dans laquelle mon expérience ne cesse de me conforter selon laquelle ceux qui ne croient pas en la Bible donnent foi à n’importe quoi."

John Wesley (1703 - 1791)

mardi 14. mars 2017 13:55Il y a : 272 days
/ Catégorie : De Suisse, De France, CA CH-F

Convertir des personnes à la culture de l’EEM ?

La Conférence annuelle de l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) Suisse-France-Afrique du Nord, qui siégera du 8 au 11 juin 2017 à Zuchwil, près de Soleure, a été placée sous la devise « questionnement ». Stefan Zürcher, surintendant du district Nord-Ouest de la Suisse et chargé de traiter le thème principal, nous explique ce que ce sujet comporte.

La plupart des personnes que les membres de l’EEM rencontrent au quotidien n’ont plus de relation avec la vie de l’église ou n’en ont jamais eue. La culture des milieux d’églises leur est dès lors étrangère. Les membres de l’EEM conçoivent leur vocation comme consistant à « amener des femmes et des hommes à devenir disciples du Christ, pour transformer le monde ». Inconsciemment, nombre d’entre eux associent souvent l’invitation à suivre Jésus Christ à une invitation à intégrer la culture de l’EEM. En d’autres termes, la personne qui accepte cette invitation doit simultanément faire le pas d’entrer dans un milieu de vie qui lui est étranger – un obstacle que beaucoup ne veulent ou ne peuvent pas franchir. Mais ce pas est-il vraiment nécessaire ? Est-il indispensable que les personnes qui deviennent (ou veulent devenir) disciples de Jésus se convertissent en même temps à la culture de l’EEM ? Leur faut-il vraiment se familiariser avec les formes de cultes, les horaires de cultes, les styles musicaux de l’EEM et orienter leur vie dans ce sens ?

 

Les Actes des apôtres nous enseignent autre chose. À l’époque, les apôtres ont fait exactement l’opposé. Ce sont eux qui ont laissé leurs coutumes derrière eux pour se fondre dans les milieux de vie des gens qu’ils voulaient atteindre. Et c’est en lien avec ces derniers qu’ils ont découvert comment comprendre et vivre la foi transmise par l’évangile dans cette culture pour eux inusitée et différente. C’est ainsi qu’une extraordinaire transformation a eu lieu quand l’évangile, à travers le judaïsme, a été apporté aux croyants d’autres religions. Ce fut un processus très difficile. Les Actes des apôtres évoquent la lutte que ce cheminement a représenté pour eux.

 

Mis au défi comme au temps des apôtres

 

L’EEM se trouve aujourd’hui confrontée à un défi semblable et tout aussi important. En choisissant pour devise « questionnement », les responsables de la conférence veulent faire prendre conscience du fait que les Églises sont appelées à aller à la rencontre des gens situés en marge du cadre social de l’Église et à s’intéresser à leurs milieux de vie, à s’y plonger, pour apprendre à les connaître à fond. Ce premier pas est essentiel pour pouvoir transmettre l’évangile de manière à ce que les gens sans arrière-plan ecclésial découvrent cette réalité : la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ me concerne et concerne ma vie.

 

Comment les membres de l’EEM font-ils la connaissance de personnes extérieures à l’Église et se familiarisent-ils avec leurs milieux de vie ? En questionnant, questionnant, questionnant et en écoutant : ces personnes et Dieu. La Conférence annuelle souhaite proposer, sous différentes formes, des outils à cette fin et des possibilités d’en faire l’expérience pratique – à l’air libre, lors de méditations, d’études bibliques, d’exposés, d’interviews et en conférant ensemble.

 

Auteur : Stefan Zürcher


Nouvelles

06.12.2017

Celle ou celui qui travaille la veille de Noël manque à sa famille

La veille de Noël est un jour de famille. Cette année, le début de la fête de la Nativité tombe sur...

24.10.2017

Direction générale de l'église : l'EEM mise à la fois sur des valeurs sûres et des nouveautés

Le nouveau directeur de l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) en Suisse s’appelle Michael Bünger....

12.10.2017

Déjà 4500 inscriptions pour le festival „Réformaction“

Du 3 au 5 novembre 2017 la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) organise en...

United Methodist Church