Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Bonheur

"Le bien, sous quelque forme que ce soit, est une joie pour le chrétien – où qu’il le trouve auprès d’êtres humains. En tant que citoyen du monde, le chrétien se préoccupe toujours aussi du bonheur de tous les habitants de la planète."

John Wesley (1703 - 1791)

Détail des nouvelles

mardi 26. mars 2013 13:01Il y a : 5 yrs
/ Catégorie : D'Europe, CA CH-F

La Conférence centrale se dote d’un nouveau mode de travail

Du 13 au 17 mars 2013, 110 délégués et invités de quelque 20 pays se sont réunis à Winterthour lors de la Conférence centrale de l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) de l’Europe du Centre et du Sud. A cette occasion, ils ont vécu une solidarité vivante, décidé l’introduction de journées thématiques annuelles et pris acte du fait que l’EEM polonaise devait arrêter d’importantes décisions quant à son avenir.

Délégués francophones à la Conférence centrale

Rigels Kasmollari, un jeune homme d’Albanie, a déclaré à son arrivée à Wintherthour : « J’espère que la Conférence centrale nous permettra de jeter des ponts entre les communautés et les gens, afin qu’à travers l’échange et le partage, nous puissions nous enrichir mutuellement, apprendre à mieux nous comprendre et nous apporter une aide réciproque. » La Conférence centrale a une fois de plus mis en exergue le fait que le sentiment d’appartenance entre différentes personnes issues de nombreux pays existe non seulement sur le papier, mais peut aussi être vécu – dans l’échange concret d’expériences du quotidien et de la foi, dans l’espérance partagée, dans l’encouragement mutuel et dans une communion solide. Il est en outre apparu symboliquement au cours d’une des soirées, lors de la lecture en 20 langues – de l’arabe au suisse-allemand en passant par le turc et le hongrois – du dernier verset de 1 Corinthiens 13, que malgré toute la diversité existante, un fondement commun solide demeure.

 

« La mission dans des temps nouveaux » sera le prochain thème principal

 

C’est dans ce contexte, qu’il convient de considérer la décision de la Conférence centrale de se doter d’un nouveau mode de travail. En plus des sessions organisées tous les quatre ans et des réunions des groupes de travail, composés de membres de différentes nations appelés à plancher entre les sessions sur des sujets comme la théologie ou l’Eglise et la société, aura désormais lieu chaque année une journée thématique durant laquelle des questions dont l’intérêt dépasse les frontières nationales seront débattues puis transmises dans les différents pays par les multiplicateurs présents. Le thème principal retenu pour ces trois prochaines années est « La mission dans des temps nouveaux ».

 

L’EEM polonaise face à d’importantes décisions

 

Ainsi que l’ont laissé entendre les débats animés sur la situation de l’EEM en Pologne, l’appartenance à la Conférence centrale n’est cependant pas toujours vécue uniquement comme un enrichissement. Suite à différentes discussions et décisions prises par le passé, les délégués à la Conférence centrale se sont vu remettre un rapport indiquant à quoi pourrait ressembler le processus formel et temporel de la constitution d’une Eglise méthodiste autonome en Pologne. Dans la perspective de l’élection du surintendant général, l’Evêque a été chargé par le Comité exécutif de la Conférence centrale de procéder durant la Conférence annuelle 2013 en Pologne à un vote destiné à montrer si l’EEM de Pologne souhaite continuer à faire partie de la ‘United Methodist Church’ mondiale ou si elle préfère devenir une Eglise autonome affiliée, voire une Eglise entièrement autonome. Lors d’un vote effectué à la Conférence centrale, les délégués ont toutefois exprimé à l’unanimité leur désir de voir l’EEM polonaise demeurer membre de la Conférence centrale d’Europe du Centre et du Sud.

 

Source: Urs Schweizer, assistant de l’Evêque Patrick Streiff


United Methodist Church