Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Joie

"Réjouissez-vous de tout ce qui sert à glorifier Dieu et à favoriser la paix et la bienveillance parmi les hommes."

John Wesley (1703 - 1791)

Détail des nouvelles

mardi 10. janvier 2017 14:21Il y a : 1 year
/ Catégorie : De Suisse

LE GROUPE DE TRAVAIL « ÉGLISE ET SOCIÉTE » SOUTIENT LA NATURALISATION FACILITÉE

Le groupe de travail « Église et Société » de l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) soutient la naturalisation facilitée des étrangers et étrangères de troisième génération. Il appelle les membres et amis de l’EEM à voter ‘oui’ le 12 février prochain.

Dans moins de deux mois, les citoyens suisses voteront sur la naturalisation facilitée des étrangers et étrangères de troisième génération. Du point de vue du groupe de travail « Église et Société », cette modification de la constitution n’a que trop tardé.

 

« Imaginez l’histoire suivante : pour des raisons économiques, votre grand-père a émigré au Portugal vers la fin des années cinquante », dit la prise de position du groupe de travail. « Vous, vous êtes né au Portugal. Vous vivez comme un Portugais, vous parlez portugais ; vous ne connaissez la Suisse que par les vacances d’été passées chez des connaissances de vos grands-parents. Et malgré tout, vous n’avez toujours pas de passeport portugais ; d’après vos papiers vous êtes suisse. »

 

« Ici en Suisse », poursuit Église et Société, « cette histoire est une réalité ». À ce jour, les étrangers et étrangères de la troisième génération continuent d’être traités comme leurs grands-parents et leurs parents, bien qu’ils soient nés et aient grandi ici et soient suisses et suissesses de cœur.

 

Pourtant, il ne devrait toujours pas y avoir de naturalisation automatique à l’avenir. « Les conditions pour la naturalisation facilitée de la troisième génération demeurent strictes » et chaque requête fait l’objet d’un examen minutieux. La demande doit être déposée avant d’avoir atteint 25 ans révolus ; au moins un des grands-parents doit être né ou avoir obtenu un permis de séjour en Suisse, un des parents doit habiter en Suisse depuis dix ans et y avoir fréquenté l’école obligatoire pendant cinq ans. La personne présentant la demande de naturalisation doit quant à elle être née en Suisse et avoir effectué au moins cinq ans de scolarité obligatoire dans notre pays.

 

« Église et Société » est un groupe de travail de la Commission pour les questions théologiques et ecclésiastiques de l’EEM qui traite essentiellement des thèmes sociétaux et sociaux.

 

Vers la prise de position du groupe « Église et Société » (en allemand)

Autres informations : www.emk-kircheundgesellschaft.ch

 

Auteur : Barbara Streit-Stettler


United Methodist Church