Sie befinden sich hier: Startseite / News und Publikationen / News
suche

Abendmahl

"So wie unser Leib durch Brot und Wein gestärkt wird, so stärken die Zeichen des Abendmahls, Leib und Blut Christi, unsere Seele. Diese Nahrung für die Seele gibt uns Kraft, unsere Pflicht zu tun, und bringt uns weiter auf dem Weg zur Vollkommenheit."

John Wesley (1703 - 1791)

Newsdetail

Samstag 13. Januar 2018 17:18Alter: 332 days
/ Kategorie: Schweiz

« Église et société » rejette l’initiative « No Billag »

Le groupe de travail « Église et société » de l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) recommande de refuser l’initiative « No Billag » lors de la votation du 4 mars 2018.

Affiche contre l’initiative « No Billag »

« Les arguments des partisans sont trompeurs et occultent les conséquences de l’initiative pour la diversité linguistique et la culture ainsi que pour les émissions et offres chrétiennes en Suisse », écrit le groupe de travail « Église et société » dans sa prise de position contre « No Billag ». L’initiative joue habilement sur l’attachement des payeurs de redevances à leur portemonnaie : les économies réalisées sur les redevances doivent servir à stimuler la croissance.

 

Ces économies seront-elles toutefois aussi importantes que les initiants le prédisent ? Telle est la question que se pose « Église et société », pour répondre par la négative. Netflix et Teleclub, que les partisans de l’initiative recommandent comme solution de rechange, coûtent déjà 25 francs par mois. Les amateurs du ballon rond devront en outre débourser un montant additionnel considérable pour pouvoir suivre les matches de l’équipe nationale suisse lors de la prochaine coupe du monde de football.

 

Le paysage médiatique ne reflètera plus la diversité de la Suisse

 

Avec la mise aux enchères des concessions exigée par l’initiative, des groupes d’entreprises à forte capacité financière comme Google et Amazon ou des milliardaires bien nantis pourront s’engouffrer dans la brèche, souligne le groupe de travail. Le programme sera alors composé en fonction de critères purement économiques. Il n’y aura plus d’émissions romanches et la télévision tessinoise sera vouée à disparaître. La télévision aura toujours un coût, mais les nouvelles redevances iront remplir les poches de prestataires privés au lieu d’être utilisées pour favoriser les minorités et la diversité.

 

Bye bye la SSR …

 

« La Société suisse de radiodiffusion et télévision de radio-et télévision suisse (SSR) devrait cesser d’émettre », explique le groupe de travail. Bien que les partisans de l’initiative aient relevé que leur but n’est pas de liquider la SSR, la version amendée de l’article constitutionnel dispose clairement qu’en temps de paix, la Confédération n’exploite pas ses propres chaînes de radio ou de télévision (art. 96, al. 6). Or, le catalogue de prestations de la SSR actuelle ne pourrait plus être financé par des diffuseurs commerciaux.

 

… et les canaux de diffusion chrétiens

 

Du point de vue du groupe de travail, un oui à l’initiative signifierait non seulement la fin de la SSR, mais aussi de nombreuses télévisions et radios locales, dont par exemple la chaîne chrétienne « Phare FM ». Par ailleurs, les émissions de télévision chrétiennes comme « Faut pas croire », la retransmission des offices religieux à la télévision et la chronique radiophonique « RTS religion » ne seraient plus en mesure d’atteindre un large public à l’échelle nationale, comme c’est le cas aujourd’hui.

 

« Église et société » est un groupe de travail de la Commission pour les questions théologiques de l’EEM qui traite principalement de sujets sociétaux et sociaux, sur lesquels il prend position.

 

Vers la prise de position contre « No Billag » du groupe de travail « Église et société » (en allemand)

 

Source : www.emk-kircheundgesellschaft.ch / BSt.


United Methodist Church