Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Bible et foi

"Je ne peux que répéter la constatation que je fais à chaque fois et dans laquelle mon expérience ne cesse de me conforter selon laquelle ceux qui ne croient pas en la Bible donnent foi à n’importe quoi."

John Wesley (1703 - 1791)

jeudi 17. septembre 2015 08:19Il y a : 2 yrs
/ Catégorie : D'Europe

Aider les réfugiés sur le chemin vers l'Europe

Partout on voit ces images de personnes qui ont quitté leur pays pour chercher refuge en Europe au prix d'un terrible périple. Leur détresse est particulièrement visible là où ils doivent interrompre leur voyage, en particulier aux postes frontières et dans les grandes gares. C'est là que s'engagent beaucoup d'organisations, appuyées par d'innombrables volontaires pour leur apporter une aide d'urgence. Parmi eux, se trouvent aussi des membres et des amis de l'Église Évangélique Méthodiste.

Offrir un bain pour les tout-petits à la gare de Keleti à Budapest

Strumica est situé non loin de la frontière entre la Grèce et la Macédoine. Dans les derniers jours, plus de 7000 réfugiés ont traversé cette frontière en 24 heures dans leur voyage vers l'espoir et chaque jour il en arrive plus de 1000 à 3500 autres. Pour le surintendant Wilfried Nausner il est à prévoir que ce flux de réfugiés se poursuivra l'année prochaine si l’on se réfère au nombre de personnes qui sont actuellement en transit en Turquie et en Grèce. Les collaborateurs de l'Église Évangélique Méthodiste (UMC) et le centre « Miss Stone », une œuvre diaconale de l'EMM en Macédoine, ont fourni aux réfugiés jusqu'à présent principalement de l'eau et des vêtements. Cette action a commencé alors que les médias ne parlaient encore que très peu du sort de ces personnes sur la longue route vers l'Europe occidentale. Mais il n’existe pas encore de structure organisée de façon permanente. Pour pouvoir agir durablement, l'EMM en Macédoine recherche un coordinateur pour l'acheminement de l'aide des Églises. Le centre « Miss Stone » dispose d’un véhicule de livraison, qui permettrait d’effectuer des distributions d'aide régulières aux groupes de réfugiés dans les camps prévus à leur intention. Le surintendant Wilfried Nausner décrit l'étape suivante :« Nous allons désigner des personnes appropriées qui connaissent les besoins des gens en étant régulièrement présents parmi les réfugiés et peuvent mettre en place une aide adaptée ». L'EMM en Macédoine ne pourra pas le faire seule et aura besoin de soutien de l'étranger.

 

Depuis la frontière helléno-macédonienne, trois à cinq trains transportent quotidiennement les réfugiés à travers la Macédoine. La prochaine grande étape est Tabanovce à la frontière serbe où l'EMM n’est pas implantée. En Serbie, l'EMM n’est pas impliquée dans l'aide aux réfugiés, ces communautés étant principalement situées dans la partie nord du pays. La Surintendante Ana Palik-Kunčak s’attend cependant à voir tôt ou tard des personnes frapper aux portes des Églises à la recherche d'aide, par exemple, quand l'hiver arrivera ou si la frontière hongroise devenait encore plus difficile à traverser que n'est le cas aujourd'hui. Dans ce cas, l’aide serait probablement coordonnée par organisation humanitaire œcuménique EHO à Novi Sad.

 

Les membres des communautés méthodistes de Budapest (Hongrie) sont engagés dans les activités de l'organisation «Christians for Migrants », fournissant une assistance d'urgence dans les camps de réfugiés et les zones de transit (en particulier dans les gares). L'EEM est également membre de «Hungarian Interchurch Aid » qui opère dans ces lieux. En tant que membre de l’ « Alliance Wesley », une Association regroupant plusieurs Églises et oeuvres issues de la tradition wesleyenne, l'EEM est encore impliquée dans la mise en place d'un « Centre de bain pour bébé » pour les jeunes enfants à la gare de Keleti à Budapest. Là, les parents reçoivent serviettes, savon et la possibilité d’offrir un bain à leurs enfants. Une soupe leur est également proposée.

 

En Autriche, le Pasteur Lothar Pöll, surintendant, a demandé dans une déclaration (en allemand) au pays d'accueillir les réfugiés. Des membres des communautés méthodistes de Vienne participent aux efforts de secours coordonnés par Caritas et l'organisation « Train of Hope » à la gare centrale de Vienne. Le Centre diaconal Spattstrasse à Linz, un établissement de l'EEM en Autriche, prévoit l’hébergement de réfugiés mineurs isolés. La première structure résidentielle devrait ouvrir en septembre. L'EEM en Autriche est en contact étroit avec les œuvres diaconales et soutient divers projets (p. ex. cours d'allemand dans des locaux de l'Église). Des communautés cherchent également des possibilités de logement pour les réfugiés pour les mettre au plus vite à disposition. Dans le cadre du mouvement œcuménique, les églises et les autres communautés religieuses favorisent une culture d'ouverture et d’accueil dans la société et essaient d'influencer le gouvernement dans ce sens et apporter son soutien dans la prise en charge et l’hébergement des demandeurs d'asile.

 

Compassion et amour du prochain s’expriment dans l’engagement énorme de nombreuses personnes. Pour le surintendant Wilfried Nausner de sombres nuages obscurcissent toutefois l’horizon: « Nous avons encore affaire à un flux de réfugiés croissant. Mais nous craignons que l’ouverture annoncée à leur accueil en Allemagne et en Autriche ne cesse bientôt. Le résultat serait une catastrophe terrible dans les Balkans. »

 

L'action des Églises s'adapte à une situation en constante évolution :

En Hongrie, les méthodistes ont contribué à l'acheminement d'un convoi de plusieurs camions de produits de première nécessité pour approvisionner un camp dans le sud du pays. Entretemps, ce camp est déjà pratiquement vide.

En Serbie l'EEM a engagé une action en coopération avec EHO. Les camps à la frontière serbo-hongroise sur lesquels EHO se concentre se trouvent maintenant face à une frontière hermétiquement close par les autorités hongroises.

Et à Vienne (Autriche) la communauté méthodiste a organisé un centre d'accueil de nuit d'urgence.

Connexio, le réseau mission et diaconie de l'EEM et le Secrétariat de l'évêque de l'EEM en Europe du centre et du sud ne collecte pas de vêtements ou de nourriture en Suisse ou en France pour les envoyer en Autriche, Hongrie, Serbie ou Macédoine. Les dons sont acceptés (pour la Suisse : PC 87-537056-9, EEM en Suisse, Connexio, 8026 Zürich, pour la France par chèque bancaire à : UEEMF –Connexio, c/o Madame Pascale Meyer, 27 rue du Brotsch 67700 Otterswiller). Ils seront affectés en fonction des besoins à des actions dans ces pays - aussi à moyen et à long terme - ou pour soutenir ses activités pour les réfugiés au Moyen-Orient, en Grèce et en Italie au travers de l’organisation humanitaire méthodiste UMCOR.

 

Source: EMF en Autriche, Hongrie, Serbie et Macédoine / Secrétariat de l'évêque Patrick Streiff, Zurich


RSS NEWS FEED

Pour vous abonner au RSS News Feed de l’EEM, veuillez cliquer ici:
RSS News Feed

United Methodist Church