Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Temps et éternité

"Quand nous disons que Dieu sait tout à l’avance, ce n’est pas vrai, car, pour Dieu, il n’y a pas d’avant ni d’après. La totalité du temps – ou plutôt de l’éternité – est présente au même moment. Nous ne nous voyons jamais confier que de très courts instants d’éternité."

John Wesley (1703 - 1791)

jeudi 24. avril 2014 08:56Il y a : 4 yrs
/ Catégorie : De Suisse

Reconnaissance du baptême entre six Eglises

40 ans après la reconnaissance mutuelle du baptême entre l’Eglise catholique romaine, l’Eglise catholique-chrétienne et la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, trois autres Eglises ont signé la reconnaissance mutuelle du baptême à Riva San Vitale dans le plus ancien baptistère chrétien de Suisse. Il s’agit de la Fédération d’Eglises évangéliques Luthériennes de Suisse, de l’Eglise évangélique méthodiste de Suisse et l’Eglise anglicane en Suisse.

Célébration à Riva San Vitale

« Les Eglises signalent ainsi qu’elles sont liées en une communauté dans l’Eglise une de Dieu. C’est un témoignage fort en faveur de l’unité de l’Eglise et un signal clair montrant au monde qu’elles veulent proclamer l’Evangile ensemble en paroles et en actes ». C’est par ces mots que la pasteure Rita Famos, présidente de la Communauté de travail des Eglises chrétiennes de Suisse (CTEC) a souligné l’importance de cette signature officielle de reconnaissance mutuelle du baptême.

 

Des étapes sur le chemin de l’unité

 

Le 17 juillet 1973 a été signée la première reconnaissance mutuelle du baptême en Suisse entre les trois Eglises nationales. En 2005 avec l’adoption de la Charta Oecumenica, les Eglises se sont engagées à travailler pour un élargissement de la reconnaissance du baptême. C’est dans ce but qu’en 2010 une commission a été chargée d’élaborer un nouveau document.

Par cette signature, les Eglises partagent une compréhension commune du baptême et s’engagent à ne pas rebaptiser des personnes qui changent d’Eglise. Le document a été signé au nom de leur Eglise par les personnes suivantes: Mgr Charles Morerod, pour la Conférence des évêques suisses; le pasteur Gottfried Wilhelm Locher, président du Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse; l’évêque Harald Rein, Eglise catholique-chrétienne de Suisse; Elisabeth Benn, présidente de la Fédération des Eglises évangéliques-luthériennes de Suisse et de la Principauté du Liechtenstein; Le chanoine Peter M. Potter, Archidiacre de l’Eglise anglicane en Suisse, et l’évêque Patrick Streiff, de l’Eglise évangélique méthodiste en Suisse.

 

Un soutien mais pas de signature

 

L’Armée du Salut, qui ne célèbre pas de baptême, et l’Alliance des communautés baptistes, qui ne connaît pas le baptême des enfants, ont expliqué leur position dans un annexe au texte. Les Eglises orthodoxes en Suisse  ont participé à l’élaboration du document, mais elles ne l’ont pas signé le texte pour des raisons de droit ecclésiastique.

 

Broschure de la célébration du 21 avril 2014 à Riva San Vitale

Broschure avec la Déclaration de reconnaissance du baptême du 21 avril 2014

 

Source: www.dialogueoecumenique.eerv.ch


RSS NEWS FEED

Pour vous abonner au RSS News Feed de l’EEM, veuillez cliquer ici:
RSS News Feed

United Methodist Church