Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Sainte-Cène

"Tout comme le pain et le vin fortifient notre corps, les signes de la Sainte-Cène, le corps et le sang du Christ, fortifient notre âme. Cette nourriture de l’âme nous donne la force d’accomplir notre devoir et nous fait avancer sur le chemin de la perfection."

John Wesley (1703 - 1791)

vendredi 14. juin 2013 15:50Il y a : 5 yrs
/ Catégorie : De Suisse, De France, CA CH-F

L’EEM cherche comment réglementer la gestion de ses immeubles

Placée sous le thème « La dignité c'est... », la Conférence annuelle de l'EEM de cette année s'est réunie à Berne du 5 au 9 juin. A cette occasion, les délégués ont principalement parlé de l’utilisation de leurs immeubles et de la réorganisation de leur structure dirigeante.

Matthias Bünger, président du Comité directeur

En 2012, les délibérations relatives à différents projets immobiliers avaient débouché sur une demande exigeant qu’une discussion de fond soit menée sur la gestion des immeubles lors de la Conférence annuelle 2013. De fortes réserves avaient en effet été émises à l’encontre du Comité directeur de l’EEM, accusé de vouloir exploiter une partie des immeubles devenue inutile pour le ministère de l’Eglise, afin de réaliser des profits destinés à financer l’Eglise.

 

Pour introduire le débat, Sigmar Friedrich et Markus Da Rugna, tous deux pasteurs de l’EEM, ont présenté le sujet sous un angle théologique. Tandis que Friedrich illustrait la position ambivalente de la Bible par rapport à la possession, Da Rugna revenait sur l’envoi des disciples, qui a notamment conduit les Franciscains à renoncer à toute possession, et rappelait que dans l’Eglise il s’agit non pas de rester attaché à un endroit, mais de suivre Jésus. Il faut donc aussi pouvoir se séparer des immeubles. Lors des discussions de groupes qui se sont ensuivies, les délégués ont consigné leurs opinions par écrit. Selon la promesse du président du Comité directeur, Matthias Bünger, les résultats seront évalués afin de servir de base aux prochaines étapes sous-tendant le futur mode de gestion des immeubles de l’EEM. La présentation de deux projets de construction à Sissach et à Olten a cependant relancé le débat. Plusieurs délégués ont exprimé leur « malaise » à l’idée de devoir décider de ces projets sans pouvoir s’appuyer sur une stratégie. Des principes éthiques quant aux méthodes de construction et à l’acceptation de capital étranger ont été réclamés. Matthias Bünger a déclaré pour conclure, alors que les deux constructions avaient été approuvées, « nous devons commencer à définir des règles concernant les rendements etc. ».

 

La Conférence annuelle 2013 a également longuement débattu du projet de nouvelle structure dirigeante. Jusqu’alors, les différents organes dirigeants s’étaient régulièrement heurtés à des conflits de compétences. Le nouvel organigramme, qui a été adopté sur le principe et devra être affiné d’ici la conférence 2014, simplifie le déroulement des diverses tâches et évite les chevauchements.

 

Pour ce qui est du thème de la conférence « La dignité c’est... », les membres et amis de l’EEM ont également pu en bénéficier grâce au programme cadre proposé, à savoir d’un côté l’exposition préparée à ce sujet par l’EEM de Berne, qui maintiendra l’exposition dans ses locaux jusqu’au 23 juin, et de l’autre l’exposé de Stephan Marks, expert en sciences sociales de Freiburg i.B., qui, le samedi matin, a abordé ce thème dans la perspective de la honte. Grâce à ses exemples tirés de situations quotidiennes, Marks est parvenu à ce que le public présent s’identifie à ce thème abstrait. Le dimanche, la conférence s’est terminée avec le culte d’ordination, dans lequel l’évêque Patrick Streiff a une dernière fois repris le thème de la conférence à travers l’histoire biblique de l’officier de Capernaüm.

 

Auteure : Barbara Streit-Stettler

Traduction : Barbara Mazotti


RSS NEWS FEED

Pour vous abonner au RSS News Feed de l’EEM, veuillez cliquer ici:
RSS News Feed

United Methodist Church