Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Tolérance

"Nous pensons et laissons penser et n’insistons que sur une chose : la foi, agissante dans l’amour."

John Wesley (1703 - 1791)

vendredi 18. novembre 2011 15:04Il y a : 7 yrs
/ Catégorie : Du monde

Les évêques méthodistes s'engagent à respecter l'interdiction des unions du même sexe

Tout en reconnaissant de "profonds désaccords" au sein de la dénomination sur l'homosexualité, le Conseil des Évêques de l’Eglise méthodiste unie (UMC) a promis de faire respecter le Règlement de l’Église interdisant des unions du même sexe dans une lettre rendue publique le 11 novembre.

Evêque Sally Dyck du Diocèse du Minnesota

«Comme évêques choisis, consacrés et affectés par l'Église, nous déclarons une fois de plus notre engagement à être fidèles à cette alliance que nous avons conclue», dit la lettre . "Comme Conseil des évêques, nous défendrons le Règlement de l’Eglise établi par la Conférence générale."

Avec cette déclaration des évêques, c’est la première fois que le Conseil en tant que corps constitué a abordé l’engagement signé par plus 1.000 pasteurs méthodistes unis américains à bénir des unions homosexuelles. Dans la Conférence annuelle (régionale) de New York, 732 laïcs ont également signé "un pacte de conscience" à l'appui de telles unions.

Ces engagements, à leur tour, ont déclenché un mouvement contraire chez d'autres pasteurs et laïcs méthodistes unis poussant les évêques à faire comprendre qu'ils appliqueraient le Règlement de l’Eglise qui fait autorité au sein de la dénomination sur cette question. Jusqu'ici, plus de 2.500 pasteurs et 11500 laïcs des Etats-Unis ont signé des pétitions à l’intention des évêques sur  www.faithfulumc.com. Au total, la dénomination compte environ 44 400 pasteurs et 7,8 millions de laïcs aux États-Unis. L'Eglise Méthodiste Unie dénombre plus de 12 millions de membres dans le monde entier.

 

«J'espère que la déclaration du (Conseil des Évêques) soulignera dans l'Église que nous reconnaissons la profonde division au sein de l'Église et de la culture américaine concernant l'homosexualité», a déclaré l’évêque Sally Dyck du Diocèse du Minnesota. "Les gens souffrent de tous les côtés à propos de cette question, et pas seulement dans l'Église."

Dyck est la présidente du Groupe de travail du Conseil qui a rédigé la lettre avant d’être ensuite approuvée par le Conseil au complet. Les évêques Minerva Carcano, Peter Weaver et Mike Lowry, ainsi que les évêques à la retraite Joseph Pennel Jr. et Daniel Arichea faisaient également partie du groupe de travail. Au cours des trois dernières années, le groupe s'est réuni avec les groupes officieux de la dénomination qui représentent différents points de vue sur l'homosexualité.

La lettre des évêques exhorte les Méthodistes unis à travailler ensemble par-delà le clivage théologique.

"En tant qu’Église, nous sommes appelés à « une voie plus excellente » en faisant la promotion du dialogue, en travaillant par-delà nos différences, et en nous aimant les uns les autres", a déclaré Dyck, en se référant à 1 Corinthiens 12.31.

Ce que dit le Règlement de l'Église

 

Depuis 1972, le thème de l'homosexualité refait surface tous les quatre ans à la Conférence générale, l'organe législatif de la dénomination. Les délégués ont constamment voté le maintien de la clause du Règlement identifiant l'homosexualité comme étant «incompatible avec l'enseignement chrétien».

Le Règlement de l’Église interdit aux églises méthodistes unies l'accueil de «cérémonies célébrant des unions homosexuelles» et aux pasteurs de telles célébrations.

Selon le Règlement de l'Église , la célébration de telles cérémonies est une infraction passible de poursuites. Un jury ecclésial, - une commission de discipline -, peut choisir une gamme de sanctions en cas de condamnation, y compris le retrait du ministère, la suspension ou une sanction moindre.

 

«Pour maintenir la discipline, cela signifie que nous allons poursuivre le processus de traitement des plaintes,» disait Dyck. «Le résultat souhaité du processus de traitement des plaintes est toujours une solution juste, et seulement en dernier recours un procès ecclésial comme le Règlement de l’Église le stipule clairement.»

Les enseignements de la dénomination sur l'homosexualité vont au-delà d’éventuelles interdictions et sanctions.

La lettre des évêques cite aussi les Principes sociaux du Règlement de l’Église, qui implorent " les familles et les églises de ne pas rejeter ou condamner les membres et amis gais et lesbiennes".

«Nous allons continuer à offrir grâce sur grâce à tous au nom du Christ», dit la lettre.

Selon Dyck, cette lettre «indique clairement que nous allons respecter la discipline en ce qui concerne les pasteurs qui célèbrent des mariages» et invite également l'église à être "au service de tous les gens."

 

Source: eemni, Heather Hahn, journaliste multimédia pour l’Agence de presse de l’Eglise méthodiste unie (UMNS)


RSS NEWS FEED

Pour vous abonner au RSS News Feed de l’EEM, veuillez cliquer ici:
RSS News Feed

United Methodist Church