Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Nouvelles et publications / Nouvelles
chercher

Homme d'un livre

"Donne-moi ce livre (la Bible) ! Donne-moi le livre de Dieu à tout prix ! – Je le possède. Il contient toutes les connaissances dont j’ai besoin. Je veux être l’homme d’un seul livre – homo unius libri."

John Wesley (1703 - 1791)

mercredi 13. juillet 2011 10:36Il y a : 7 yrs
/ Catégorie : Du monde

Cambodge : l’amour de Dieu ne connaissent pas de limites

Les rencontres lors des Séminaires pour pasteurs de l’Eglise evangelique méthodiste (EEM) permettent de réaliser ce que la vie représente pour les hommes et les femmes au Cambodge. Evidemment, il y a une grande diversité si on considère tout le pays. La réalité importante pour tous est le fait que leur vie a reçu un changement radical grâce à la rencontre avec Jésus Christ. Le rapport du pasteur de l’EEM, Pierre Siegfried.

Séminaire pour pasteurs de l'EEM à Cambodge.

Le passé du Cambodge est plein de souffrances. Les traces se font beaucoup sentir surtout pour les gens de 50+, p.ex. par une éducation scolaire très réduite, mais aussi en ce qui concerne la vie moderne avec les moyens technologique et électroniques. Il est vrai d’une part, qu’ils sentent tant de limites très sensibles, mais d’autre part, l’amour et la puissance de Dieu ne connaissent pas de limites. Ces gens ont un cœur qui brûle pour l’Evangile. La difficulté qu’ils affrontent est le fait qu’ils se sentent souvent impuissant en vue du développement de leur Eglise.

 

Une minorité de la population a réussi de s’en sortir de la pauvreté. Pour la plupart les conditions de la vie restent difficiles. Aussi les collaborateurs de l’Eglise souffrent souvent de la pauvreté; au nom de l’Evangile ils vivent la solidarité avec ceux qui éprouvent la dureté de la vie. Une pasteure m’a raconté de son problème de pouvoir trouver les finances pour envoyer ses deux enfants à l’Ecole. Il faut compter pour l’uniforme (chemise/blouse blanche, pantalon/jupe bleu) et le matériel scolaire un montant mensuel de $10.00 pour l’aînée et $5.00 pour le cadet. Un autre pasteur a partagé ses problèmes pour trouver l’argent de voyage pour venir au séminaire (le montant lui est remboursé à l’arrivée).

 

Un autre domaine de difficultés se trouve dans les réalités du pays et dans l’attitude de certaines personnes qui s’opposent au travail de l’Eglise. La Constitution du Cambodge garanti la liberté des religions. En effet, il n’y a pas de persécutions au Cambodge comme c’est le cas dans des pays islamiques. Mais il y a p.ex. une loi disant que dans une circonscription de trois kilomètres qu’un seul bâtiment religieux non-bouddhiste peut être construit. Une de nos Communautés a été fondée il y a dix ans, mais seulement en 2011 elle a déposé la demande de licence. Elle vient de recevoir le refus par le Gouvernement du Cambodge. Une autre dénomination a commencé un travail dans cette même région il y a quelques années et a immédiatement demandé la licence. Il est évident que l’Etat n’est pas intéressé de la date du début du travail, mais seulement de celui qui procède en premier pour obtenir la licence et qui dépose son argent. Pour le moment, nous ne savons pas encore ce qui va se passer avec notre Communauté. – Une autre loi dit que la distance entre un Temple bouddhiste et un bâtiment religieux non-bouddhiste doit être d’un kilomètre. Quelques Eglises ont des problèmes avec cette loi du fait qu’on en n’était pas conscient à l’époque des pionniers il y a dix ou vingt ans. Il y a également des animosités contre les Eglises parce que les gens ne veulent rien en savoir: des actes de vandalisme, des pierres sont jetées contre l’Eglise durant le culte, le pasteur et d’autres chrétiens son incommodés. Un pasteur s’est vu en face de moqueurs : « De toute façon, tu prêches l’Evangile uniquement parce que tu es payé pour!»

Le plus grand fardeau que je sens est la souffrance de l’Eglise. Dans les années du début (à partir 1992) les Missions et Eglises se sont uniquement concentrées sur leur propre travail. Depuis quelques années des pasteurs et des Communautés ont commencé à se rencontrer pour pouvoir se rapprocher et vivre la communion des Eglises dans le sens de l’Alliance Evangélique. Des veillées de prière et des actions dans le domaine du travail parmi les jeunes et de l’évangélisation ont été initiées. Malheureusement il y a des Communautés que ne veulent pas participer à un rapprochement des Eglises. Souvent influencées par des mouvements de l’étranger, ces Communautés travaillent contre les autres Eglises. Elles volent les membres des autres Eglises en utilisant des arguments mensongers et des actions douteuses (un sac de riz si tu te convertis, des primes pour chaque visite à l’Eglise, etc.). Il y en a qui refusent de célébrer la Sainte Cène avec d’autres chrétiens. De bafouer Jean 17 signifie infliger une souffrance terrible au corps du Christ.

 

Nos Séminaires de formation continue est une contribution à l’édification de cette Eglise de première génération sur une base solide de la Parole de Dieu. En même temps, c’est un encouragement important des pasteurs en vue de leur ministère. En effet, c’est une bénédiction immense de pouvoir participer à cette belle entreprise.

 

Auteur : Pierre Siegfried

 


RSS NEWS FEED

Pour vous abonner au RSS News Feed de l’EEM, veuillez cliquer ici:
RSS News Feed

United Methodist Church