Vous vous trouvez ici: Page d'accueil / Foi / spiritualité / Une Eglise mondiale
chercher

Joie

"Réjouissez-vous de tout ce qui sert à glorifier Dieu et à favoriser la paix et la bienveillance parmi les hommes."

John Wesley (1703 - 1791)

Une Eglise mondiale

L'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) n'est pas une église locale, ni une Eglise cantonale, pas plus qu'une Eglise nationale. Elle est plutôt un réseau mondial de communautés étroitement liées les unes aux autres et interdépendantes. Cette «Connexio» aide les communautés à ne pas se prendre pour toute l'Eglise, comme aussi à ne pas prétendre qu'il n'y a de salut qu'en elles. 

 

Une communauté méthodiste de Suisse orientale peut évidemment présenter un profil très différent de celui d'une communauté du canton de Genève et quelqu'un qui aura connu l'EEM en Suisse en trouvera une version très différente aux Etats-unis d'Amérique, en Pologne ou dans la République démocratique du Congo. Cela tient au fait que les fondements de la foi, de la doctrine et de la vie de l'Eglise sont bien sûr semblables dans le monde entier, mais que des ajustements ont lieu pour des raisons juridiques, sociétales ou culturelles portant sur des points de détails. Et cela vient aussi du fait qu'ici ou là-bas, les êtres humains peuvent être très différents les uns des autres. Mais quoi qu'il en soit, cela ne change rien au fait que les communautés méthodistes les plus diverses en Afrique, en Asie et en Europe font partie d'une Eglise mondiale: la United Methodist Church.

 

Cette structure mondiale n'est d'ailleurs pas une fin en soi; elle vise un but précis. A ce sujet, le Règlement de l'Eglise déclare: «Ce réseau rend notre foi capable d'être agissante dans l'amour et fortifie notre souhait de paix et de justice dans le monde.»

L'EEM en Europe

L'EEM en Europe

L'EEM en Suisse fait partie de la Conférence annuelle Suisse-France, qui est l'instance décisionnelle suprême de l'Eglise à l'intérieur du territoire de la Conférence et siège en règle générale une fois par an. En compagnie de six autres Conférences annuelles, la Conférence annuelle Suisse-France constitue la Conférence centrale du Centre et du Sud de l'Europe. Celle-ci comprend les 14 pays suivants: Albanie, Algérie, Autriche, Bulgarie, Croatie, France, Hongrie, Macédoine, Pologne, République Slovaque, République Tchèque, Serbie, Suisse, Tunisie. La Conférence centrale du Centre et du Sud de l'Europe est placée sous la direction de l'évêque Patrick Streiff. Il y a trois Conférences centrales en Europe (Allemagne, Centre et Sud de l'Europe, Europe du Nord); la Conférence centrale d'Europe du Nord, quant à elle, se compose de deux diocèses (la Scandinavie et les Pays Baltes d'une part, la Russie et d'autres Etats créés après la dissolution de l'Union soviétique d'autre part).

 

 Finalement, les délégués de toutes les Conférences annuelles du monde forment la Conférence générale, qui est l'instance décisionnelle suprême de l'EEM mondiale et se réunit tous les quatre ans.  Elle institue divers organes qui lui font rapport et déploient une intense activité dans de nombreux domaines, tels que le service et la formation des laïques, Eglise et société, la mission ou la formation théologique.

  

Cette structure transfrontalière peut dans certains cas paraître lourde et coûteuse. Et il est vrai qu'elle a un prix. Mais l'appartenance à un corps mondial ouvre l'accès à une très grande richesse humaine, culturelle et spirituelle qu'il vaut la peine de découvrir. Il est vrai aussi que bien des choses ont déjà changé sur cette terre parce que dans le cadre de cette «Connexio» mondiale, des femmes et des hommes méthodistes ont appris les uns des autres et ont partagé les uns avec les autres.

Urs Schweizer, courriel

Priere du mois

pour l'Eglise mondiale

 

En janvier, nous voulons tout particulièrement prier pour

 

LES HABITANTS ET L' EGLISE EN ARGENTINE

 

En moins de deux ans, le taux d'inflation a augmenté de 100% en Argentine. Beaucoup de personnes qui faisaient partie de la classe moyenne, ont glissé en-dessous du seuil de pauvreté. Malgré ces difficultés, l'Eglise investit dans de nouvelles petites communautés, dans la formation de laïques et du corps pastoral et dans la jeunesse. L'Argentine s'étend sur 4000 km du nord au sud. A l'extrême sud, se trouve la communauté de Rio Gallegos. Dans cette ville se trouvent beaucoup de migrants provenant du nord du pays ; ils y vivent dans la pauvreté. Un pasteur de l'E.E.M. chilienne y prêche une fois par mois. En février, auront lieu, au niveau national, des formations pour les responsables du travail auprès des jeunes. Des jeunes gens seront encouragés et qualifiés pour pouvoir assumer des postes à responsabilité au sein de l'Eglise. Un autre projet, appelé „Lechería“ s'occupe spécialement des enfants. Environ 240 enfants d'un quartier pauvre de Buenos Aires y sont accueillis pour des repas, de l'aide aux devoirs et des compléments éducatifs. Actuellement, sa direction se fait conseiller au sujet de l'amélioration du financement, afin que le travail puisse continuer normalement malgré les problèmes économiques.

 

Seigneur, 

 

Nous nous réjouissons que la communauté de Rio Gallegos se rencontre régulièrement et qu'elle souhaite grandir spirituellement. Nous sommes reconnaissants pour le pasteur chilien qui la dessert.

 

Nous te prions pour toutes les communautés en Argentine : fortifie-les, accorde-leur courage et confiance, afin qu'elles puissent, malgré les difficultés économiques, assurer leurs ministères. Seigneur, bénis-les et accompagne-les !

 

Nous te rendons grâce pour les jeunes gens qui collaborent au sein de l'Eglise. Nous te demandons d'intervenir afin que les rencontres nationales de formation réveillent en eux : la joie, l'enthousiasme et qu'ils se sentent personnellement fortifiés. Nous te prions pour une bonne coopération entre toutes les personnes, tous âges confondus, dans la direction de l'Eglise.

Nous te remercions pour le soutien que la „Lechería“ procure à beaucoup d'enfants. Nous te prions d'accompagner l'équipe responsable et soutiens-les dans leurs recherches de nouvelles stratégies pour financer le travail de la „Lechería“ dans les prochaines années.

 

Amen 

United Methodist Church