Sie befinden sich hier: Startseite / News und Publikationen / News
suche

Glauben

"Glaube an Christus ist nicht bloss eine Sache des Denkens oder der Vernunft, nicht eine lebensleere Zustimmung, nicht eine Kette von Vorstellungen im Kopf – er ist auch eine Einstellung des Herzens."

John Wesley (1703 - 1791)

Donnerstag 12. Mai 2016 11:44Alter: 2 yrs
/ Kategorie: Weltweit

DE L’UTILITÉ DE LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE DE L’EEM

Du 10 au 20 mai 2016 se tient la Conférence générale de l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) à Portland, dans l’Oregon, aux États-Unis. Les plus de 850 délégués réunis à cette occasion sont chargés de débattre de questions importantes pour l’EEM mondiale. Patrick Streiff, évêque de l’EEM de l’Europe du Centre et du Sud, explique quelles sont les tâches réalisées et les principaux sujets abordés durant la session.

Conférence générale 2012

Pourquoi l’EEM a-t-elle une Conférence générale ?

L’EEM est dotée de Conférences annuelles comptant un ou plusieurs pays qui rassemblent tous les membres du corps pastoral et un nombre paritaire de membres laïques appelés à discuter et à décider du travail effectué par l’Église dans le territoire concerné. Il existe 131 Conférence annuelles dans le monde : 56 aux États-Unis, 30 en Afrique, 25 aux Philippines et 20 en Europe et en Eurasie. Des délégués de chacune de ces Conférences annuelles se réunissent tous les quatre ans dans le cadre de la Conférence générale mondiale.

 

En quoi consiste la Conférence générale ?

Le thème de l’actuelle Conférence générale « Ainsi donc, allez ! » (en anglais Therefore Go!) est tiré de l’ordre de mission donné dans Matthieu 28. La conférence rassemble quelque 864 délégués, dont 40 viennent d’Europe et d’Eurasie. La Conférence Suisse-France-Afrique du Nord y est représentée par Christine Schneider, de l’EEM d’Embrachertal, et Etienne Rudolph, surintendant du district francophone, qui vit dans la commune française de St. Louis, près de Bâle. Les évêques président certes les séances, mais ne jouissent ni du droit de parole ni du droit de vote.

 

Que fait la Conférence générale ?

Elle traite des centaines de pétitions soumises par des organes et des membres individuels de l’Église du monde entier. Les propositions déposées portent soit sur des modifications du Règlement de l’Église, soit sur des résolutions, soit sur le budget global de l’Église. Elles sont réparties entre douze groupes de travail spécialisés, les « comités législatifs », chargés d’aboutir à des solutions consensuelles. Un objet n’est traité en plénière que lorsqu’aucun consensus n’a pu être trouvé.

Les pétitions sont présentées dans quatre langues, l’anglais, le français, le portugais et le kiswahili et remplissent plus de 1000 pages par langue. Les délibérations ont lieu dans dix langues. Toutes les séances sont publiques et tous les documents sont disponibles sur Internet. Durant la Conférence générale, les séances plénières peuvent être suivies dans leur intégralité en direct sur Internet.

 

Quel est le lien avec la mission ?

Le lien est très étroit, car le Règlement de l’Église s’entend comme le manuel de la mission de l’Église. Son titre anglais « Book of Discipline » rappelle qu’il concerne les « disciples » de Jésus. Le Règlement de l’Église contient de nombreuses affirmations essentielles sur la mission d’envoi de l’Église, notamment les fondements doctrinaux et les principes sociaux. C’est pourquoi les délibérations alternent avec des temps de culte, de prière et de récits sur l’action de Dieu dans l’EEM mondiale.

 

Pour de plus amples informations sur la Conférence générale

 

Auteur : Évêque Patrick Streiff, www.emk.de


RSS NEWS FEED

Hier können Sie den
RSS News Feed
der EMK abonnieren

Wie geht das?

United Methodist Church