Sie befinden sich hier: Startseite / News und Publikationen / News
suche

Freude

"Freut euch an allem, was der Ehre Gottes dient und Frieden und Freundlichkeit unter den Menschen fördert."

John Wesley (1703 - 1791)

Mittwoch 09. Januar 2013 10:54Alter: 6 yrs
/ Kategorie: Schweiz

Lancement du référendum contre la journée de travail de 24 heures

La libéralisation des heures d’ouverture des shops des stations-service torpille l’interdiction stricte du travail de nuit et du dimanche inscrite dans la loi sur le travail. Opposée à cette mesure, "l’Alliance pour le dimanche" lancera un référendum contre la journée de travail de 24 heures. Elle invite à une conférence de presse, le 8 janvier 2013 à Berne.

Le Parlement a décidé, le 14 décembre dernier, de libéraliser les heures d'ouverture des shops des stations-service. Ce précédent risque de faire tache d'huile, estime un communiqué de "l'Alliance pour le dimanche". Car la décision du Parlement revient à introduire des horaires d'ouverture 24h/24 dans le commerce de détail, deuxième plus grande branche d'activité de Suisse. Ce projet détériore non seulement les conditions de travail du personnel de vente, précise "l'Alliance pour le dimanche". Elle aurait aussi de graves répercussions sur d'autres branches d'activité et nuirait ainsi à toute la société.

 

"L'Alliance pour le dimanche"

 

"L'Alliance pour le dimanche" soutient le référendum lancé par un certain nombre d'organisations qui lui sont affiliées. Cette alliance est formée des Eglises, des syndicats, d'associations du personnel, de partis politiques, d'organisations féminines et de la Société suisse de médecine du travail (SSMT). Lors de la conférence de presse du 8 janvier 2013, elle informera les journalistes sur les raisons de son engagement.

 

L’Eglise évangélique méthodiste participe à l’Alliance du dimanche

 

Depuis sa session en juin 2012,  la Conférence Annuelle Suisse/France/Afrique du Nord 2012 a rejoint le collectif «L’Alliance pour le dimanche», dénonçant la marchandisation croissante du dimanche.

Le but de l'»Alliance du dimanche» est de préserver le dimanche comme un jour à partager en famille, un jour de congé, protégeant ainsi la vie familiale et sociale des personnes, écrit la commission dans son rapport.

Heiner Studer, ancien membre du Conseil national et membre de la commission, a expliqué le but de l'Alliance sur la base de la déclaration fondatrice: «le dimanche et les jours fériés sans travail sont un atout précieux. Ce sont des jours de paix, de communion, de liberté réservés à la famille. Le dimanche, c’est du loisir (Musse), et non pas une obligation (Muss). Le jour de repos hebdomadaire un cadeau. «Il crée un espace pour l'âme et l’approche solidaire. C’est là que se vit l’engagement de nombreuses personnes dans la sphère culturelle, religieuse, sportive, sociale ou politique. Le dimanche sans le travail est un acquis social de longue date et un pan de notre culture».

 

Plus d'informations

 

Source: En route / cath.ch

 

 


RSS NEWS FEED

Hier können Sie den
RSS News Feed
der EMK abonnieren

Wie geht das?

United Methodist Church