Sie befinden sich hier: Startseite / News und Publikationen / News
suche

Lebensziel

"Immer trage ich diese Frage in meinem Herzen: Was soll ich tun, um aus meinem kurzen Leben das Beste zu machen?"

John Wesley (1703 - 1791)

Donnerstag 21. Februar 2013 10:13Alter: 6 yrs
/ Kategorie: Schweiz, Frankreich

Journée mondiale de prière 2013 vient de la France

Cette année, la liturgie de la Journée mondiale de prière du 1er mars 2013 vient d’un pays européen, de la France. Des femmes de toutes les régions françaises ont travaillé, en tant que bénévoles et membres de différentes Églises: Église protestante unie, Église réformée d’Alsace et de Lorraine, Église de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine, Église évangélique méthodiste, Armée du Salut, Église anglicane, Église catholique romaine et Action catholique générale féminine (ACGF).

Sujet de la journée mondiale de prière: J’étais étranger et vous m’avez accueilli

J’étais étranger et vous m’avez accueilli : ainsi s’intitule la liturgie préparée par les femmes françaises pour la Journée mondiale de prière 2013. Ce titre évoque bien sûr le célèbre texte biblique du jugement dernier de Matthieu 25. Mais il fait aussi appel à une thématique très présente en France: le rapport à l’étranger. La France avait de nombreuses colonies et sa souveraineté s’étend aujourd’hui encore sur les «départements et territoires d’Outre-mer ». De nombreuses personnes venues des pays les plus divers vivent en France et marquent la société de leur empreinte.

 

Liberté, égalité, fraternité : la devise de la France a de nombreux liens avec le thème de la liturgie. C’est dans le pays de la Révolution, à Paris, que la Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée par l’ONU en 1948. Et ces droits ne seraient pas pensables sans la connaissance des textes bibliques qui forment le coeur du message de cette liturgie.

 

En Suisse aussi, le thème J’étais étranger et vous m’avez accueilli est d’une actualité brûlante, tant dans la vie publique que dans la discussion politique. Le message prêché lors de cette célébration de la Journée mondiale de prière peut donner un tour nouveau à ces discussions. Dans la prière universelle, dans l’écoute de la Parole de Dieu et dans l’action qui en résulte, des étrangers peuvent devenir des frères et soeurs en Christ.

 

La collecte

 

La collecte de la Journée mondiale de prière est une façon très concrète de s’informer pour prier et de prier pour agir, un signe de solidarité chrétienne qu’aucune frontière nationale ou confessionnelle ne saurait arrêter. Elle est depuis le début partie intégrante de chaque célébration de la Journée mondiale de prière.

10% des fonds servent à financer des projets dans le pays d’origine de la liturgie, c’est-à-dire la France, cette année.

 

Le thème J’étais étranger et vous m’avez accueilli se reflète fortement dans les projets retenus.

Dans un premier projet, notre contribution aide à couvrir les frais de loyer de bénévoles qui vivent aux côtés de personnes touchées par la pauvreté dans les banlieues. Les bénévoles doivent construire un pont et rompre l’isolement des personnes victimes de l’exclusion.

Un second projet, oecuménique, est centré sur la prise en charge et l’accompagnement juridique des femmes et des familles lors des procédures d’asile.

Un troisième projet aide à l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile provenant des pays de l’Est par des cours de langue et d’alphabétisation ainsi que par des activités artisanales.

Le quatrième projet soutenu par la Journée mondiale de prière vient en aide aux orphelins, aux filles et aux victimes de violences en Guyane française. Des cours d’informatique donnent à ces jeunes les clés du monde numérique et améliorent leurs chances de trouver un travail.

 

Source: En route, Jean-Philippe Waechter


RSS NEWS FEED

Hier können Sie den
RSS News Feed
der EMK abonnieren

Wie geht das?

United Methodist Church