Sie befinden sich hier: Startseite / News und Publikationen / News
suche

Mann eines Buches

"Gib mir dieses Buch (die Bibel)! Um jeden Preis gib mir Gottes Buch! – Ich habe es. Hier ist genug Wissen für mich. Ich will der Mann eines Buches sein – homo unius libri."

John Wesley (1703 - 1791)

Dienstag 14. August 2012 09:11Alter: 6 yrs
/ Kategorie: Weltweit, Schweiz

Le COE en deuil suite au décès de María Chávez

María Chávez Quispe, bibliste de renom et responsable du programme sur les populations autochtones du Conseil œcuménique des Églises (COE), est décédée le 24 juillet à Liestal (Suisse). Membre de l'Église méthodiste de Bolivie, María Chávez défendait avec ferveur la cause de communautés sans exclusive. Elle s'est éteinte après une longue bataille contre le cancer.

Maria Chavez Quispe, méthodiste e théologienne autochtone

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, a fait part de sa profonde émotion suite au décès de María Chávez. Dans l'hommage qu'il lui a rendu, il a mis en lumière sa contribution au COE et au mouvement œcuménique.

 

«María est née en Bolivie à La Paz, qui signifie "paix". Elle est venue chez nous au COE en paix. Elle a œuvré pour la paix. Puis elle nous a quittés avec une connaissance approfondie de ce qu'est la paix», a déclaré le pasteur Tveit.

 

«Son travail systématique et fidèle en lien avec la réflexion théologique et son combat en faveur de communautés justes et sans exclusive – notamment pour les populations autochtones –, mais aussi sa bienveillance et sa courtoisie, ont apporté une grande force et une grande richesse au COE, au mouvement œcuménique ainsi qu'à l'ensemble du personnel du COE», a-t-il ajouté.

 

Avant de rejoindre le COE, María Chávez avait enseigné dans plusieurs institutions théologiques et elle s'investissait activement dans des initiatives populaires de défense des droits des populations autochtones. Elle prenait en outre part à des mouvements sociaux et mobilisait des groupes de femmes dans les paroisses.

 

Par ailleurs, María Chávez était membre du Comité consultatif de The Ecumenical Review et a collaboré en tant qu'invitée spéciale à l'édition du numéro de décembre 2010, qui présentait des articles écrits par des théologiens autochtones.

 

Elle laisse derrière elle son mari, Hansueli Meier, et sa fille, Zoe.

 

Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)


RSS NEWS FEED

Hier können Sie den
RSS News Feed
der EMK abonnieren

Wie geht das?

United Methodist Church